Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le Blog de GILLOU

le Blog de GILLOU

Récits sportifs, de voyages, photos de sites et de sport, etc ...

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CAUSSOLS - trail des sommets : l'article Nice-matin par Stéphane Giordanengo

Cliquez sur l'image pour mettre en mode grand écran

CAUSSOLS Trail des sommets 2017

CAUSSOLS Trail des sommets 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #AURON - Mountain trail - le plaisir au sommet : l'article Nice-matin
AURON Mountain trail 2017

AURON Mountain trail 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #FALICON - Corrida de Ceba : l'article Nice-matin
FALICON - Corrida de Ceba 2017

FALICON - Corrida de Ceba 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CRO-MAGNON : l'article Nice-matin

Cliquez sur l'image pour mettre en mode grand écran

CRO-MAGNON 2017

CRO-MAGNON 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CONTES les Foulees contoises : l'article Nice-matin

Cliquez sur l'image pour mettre en mode grand écran

CONTES - article Nice-matin 2017

CONTES - article Nice-matin 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CONTES - les Foulées contoises : la course en direct
Bénévoles aux inscriptions

Bénévoles aux inscriptions

     Salut,

     Nous voici de nouveau à Contes après 2 ans de coupure.
     Sur place assez tôt pour ne rien perdre, j'ai retrouvé une bonne partie des bénévoles ainsi que de nombreux coureurs connus. Le parcours est annoncé comme modifié par rapport à l'ancien sans grandes précisions.
     Les installations sont à peu près les mêmes : le chronométrage assuré par le Spiridon côte d'azur, juste après la ligne de départ et arrivée, en retrait après, le podium et à sa gauche les inscriptions qui seront remplacées par le ravitaillement de fin de course.

     Gilles RONDONI, toujours " excellentissime ", informe et accueille les coureurs et leurs familles.

     De nombreux Spiridoniens sont présents, Peillon, Blausasc et les Pompiers de Contes également.

     Un soleil de plomb nous écrase, le départ étant à 17h30, c'est un peu tôt.

     

le chronométrage par le Spiridon côte d'azur

le chronométrage par le Spiridon côte d'azur

     Pour une somme modique nous payons la course, le repas et le spectacle.

     Après avoir papoté, j'ai participé aux échauffements en me traînant lamentablement.

     Avant le départ, petit laïus au sujet du circuit, des noms de quartiers, mais peu de précision sur les difficultés éventuelles.

     Top départ, une ligne droite jusqu'au deuxième pont qui traverse le torrent afin d'accéder directement au bas du village contrairement à l'ancien départ qui nous permettait de nous échauffer avant de grimper. En peu de temps nous attaquons les escaliers . . .

    Ma position est claire, sur quatre filles que je devançais, deux m'ont doublé, puis ont ramé. Donc je me retrouve de nouveau avec quatre filles à mes basques.

     Il faut peu de temps pour galérer jusqu'à la fontaine, Une descente, connue, permet de souffler, à son bas autrefois nous tournions à gauche pour utiliser une route goudronnée. Hélas droit devant un petit sentier nous attendait. Là commençait vraiment la difficulté, une interminable montée avec un dénivelé abominable, te sciait les mollets, les cuisses et tout le reste du corps. Depuis un moment j'étais seul, personne devant, personne derrière, ce n'était que le deuxième km. De nombreuses fois je me suis arrêté, plié en deux, les mains touchant quelquefois le sol, le souffle presque coupé. A plusieurs reprises mon moral a failli me lâcher, j'ai plusieurs fois pensé à l'abandon, m'asseyant une fois sur une grosse pierre pour attendre les quatre filles. Hélas c'est le serre file qui m'a rejoint qui m'a annoncé leur abandon. Merde ! Me voici encore dernier, et cette montée qui n'en finissait plus. Au bout d'un moment j'ai perdu l'envie d'abandonner malgré ma souffrance, mais ça montait sans cesse. Enfin une boucle m'a permis de récupérer un peu, l'ultime côte s'est présentée à moi, un gamin est venu à ma rencontre et m'a encouragé, ainsi que tous les bénévoles rencontrés.

     Il restait encore 5 km de descente environ. Un peu de route goudronnée, des sentiers praticables ou pas, un chien qui m'aboyait pour ne pas me laisser passer, un peu de tout mais beaucoup moins de fatigue. Dernière côte au bas du village, les bénévoles m'attendaient et m'ont suivi et précédé jusqu'à l'arrivée. Merci à tous. Dernier en 2 H 00 et des secondes. J'ai apprécié d'avoir été récompensé, j'étais épuisé.

     Le repas étant servi à table m'a permis de me reposer, mais j'étais trop fatigué pour assister au spectacle.
     Une chose est certaine, je ne referai plus cette course.

     

 

CONTES - les Foulées contoises : la course en direct

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CONTES - les Foulees contoises : quelques photos

Pour accéder à l'album cliquez sur le lien ci-dessous, pour mettre en mode diaporama cliquez sur les 3 petits points en haut et à droite, puis sur " diaporama "

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CONTES - les foulées contoises : le circuit et le dénivelé par G.P.S.
Contes le circuit et le dénivelé par G.P.S. 2017
Contes le circuit et le dénivelé par G.P.S. 2017

Contes le circuit et le dénivelé par G.P.S. 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CONTES - les foulées contoises : le classement
CONTES 2017
CONTES 2017
CONTES 2017

CONTES 2017

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #BIOT : l'article Nice-matin

Cliquez sur l'image pour mettre en mode grand écran

BIOT - Les foulées - Le tracé fait l'unanimité : l'article Nice-matin

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog