Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le Blog de GILLOU

le Blog de GILLOU

Récits sportifs, de voyages, photos de sites et de sport, etc ...

Publié le par GILLOU
Publié dans : #LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

Irène, c'est la " REINE "

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

     Salut,

     Figurez vous qu'hier j'ai voulu rédiger cet article pendant que j'avais mis à cuire des lentilles. A un moment j'ai senti une drôle d'odeur, je pensais que ça venait de l'extérieur puisque mes fenêtres étaient ouvertes. J'avais beau renifler, je ne voyais pas d'où ça venait. Puis d'un coup j'ai pensé aux lentilles. Effectivement je me suis rendu compte que les lentilles étaient littéralement grillées, la casserole était cramée et une fumée noire avait envahi l'appartement rapidement. Pourtant j'avais bien mis 3 volumes d'eau comme indiqué. Peut être que le feu était trop puissant ? Finalement je me suis rabattu sur une purée.

     Tout ça pour vous dire que ce midi j'irai manger au resto avec mon copain Michel pour être tranquille. Bon je sais bien que vous vous en foutez, mais maintenant je n'ai plus de lentilles à cuire. 

     Donc revenons à nos dindons, c'est à dire La Turbie.
     Nous voilà partis à 8 plombes du matin,  3 V4 plus un V3, soit plus de 286 ans dans la voiture de Gézim. Conversations de vieux qui taillent des costards à leur femme ou leur belle-mère, ou leurs dernières visites chez le docteur. Ca ne nous empêche pas de rigoler et de regarder les gonzesses puisque c'est tout ce qu'on peut faire.

     Coup de bol, on trouve une place de stationnement libre à 20 mètres des inscriptions, idem pour le départ. Avant toute chose nous admirons le paysage depuis la terrasse qui sert de toit au hall qui permettra de faire la cérémonie des podiums. Un gros coup d'oeil sur le littoral bien arrosé par le soleil.     

cliquez sur l'image pour l'agrandir

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

     On commence la cérémonie des bisous, des bonjours. Moi je préfère les femmes des copains, vu que je suis célibataire (un coeur à prendre,. qui sait tout faire à la maison, etc etc). Petite surprise aux inscriptions, j'ai le numéro " 69 ", j'apprécie l'intention. Salutations aux Spiridoniens, et iennes, notamment à TANIA " la Doberman de Nathalie P. Toutes les deux ont beaucoup de succès, reste à savoir quelle est celle qui attire le plus les hommes. Bref, revenons au sujet. Salutations spéciales à Pietro et sa fille et aux piliers du Spiridon.

     8h30, je loupe le départ des Marcheurs et Marcheurs Nordiques qui regardent les petits zozios, que je voulais photographier. Mon sang n'a fait qu'un tour, je monte sur la grande rue et fais de l'auto stop. Au bout d'une minute une voiture s'arrête, il s'agit d'un Spiridonien qui ne court pas. Il me conduit sur le circuit et me permet de rattraper mon erreur. Je reviens à pied car je n'étais pas trop loin du départ. Merci André !

au début je croyais que c'était  Perlinpinpin et en regardant sous la robe j'ai reconnu Antony SPERANZA

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

     Je salue Antony S. qui arbore un très joli déguisement de Perlimpinpin, sa chérie nous photographie.

     Voyons les participants, il manque l'armada d'Italiens qui est habituellement présente. Je n'arrive pas trop à reconnaître d'oû viennent ces coureurs car les dossards classiques des clubs ou associations semblent ne pas être portés. Néanmoins ou nez en plus, c'est avec plaisir que je papote avec de nombreuses personnes, je constate l'absence du père de Fabrice C, qui a probablement eu peur de ma participation, vu que je le mets minable à chaque course, et toc !

Les Spiridoniennes reçoivent les deux coupes méritées

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

     Le circuit est simple, départ de la Mairie, descente de 500 mètres environ vers l'autoroute, à gauche prise de la piste qui grimpe sévèrement jusqu'au Fort de la Revère, descente vers le col d'Eze. Virage à gauche vers La Turbie par un faux plat montant très doux, puis descente légère vers l'arrivée.

     Ciel bleu, température idéale, top départ de la course des Zasssss vers 9h30.

     Mes concurrentes directes sont Monique S. avec qui j'ai fini la course l'an passé et surtout Irène F. la plus belle rrrroussasse des Alpes maritimes. D'entrée Monique se barre sans rien dire. Je colle aux fesses d'Irène, elle prend un rythme qui me convient. Dès l'entame, je me sens presque bien. Nous sommes les derniers, Antonio G est le serre file, la voiture balai ronronne doucement, on dirait qu'elle attend pour me dévorer. Je fais illusion sur le premier km, mais Irène me met une " mine " pour me tester. Je résiste, elle ricane, je serre les dents. Deuxième kilomètre elle s'installe devant moi et met le rouleau compresseur en marche. Son entraîneur perso' Hervé B. la conseille et l'encourage. J'entends tout. Ca commence à être dur. Au troisième km je commence à couiner légèrement, Irène me prend quelques mètres, je fais un très gros effort pour recoller, puis c'est le " largage " inéluctable. La fatigue me dévore à petit feu, Irène " m'oublie " de sa foulée régulière, puis je la perds de vue, je ne la reverrai plus. Plus de jus dans les jambes. Mon calvaire s'installe puis est permanent, sans le serre file qui m'encourage il est possible que j'aurai abandonné.

     Enfin le ravitosss du Fort de la Revère est signe de la fin de mes souffrances. J'arrive quand même à bien dérouler dans la descente, mais le faux plat qui suit pour le retour est mal venu. Je fais comme je peux pour descendre vers l'arrivée. Merci à Antonio de m'avoir soutenu. 2h 03' 50'', Bof ! ! !

     Je prends vraiment conscience que je dois bannir les courses dures, il ne me reste que les circuits relativement plats. Restent les marches.

Pietro Martinengo et sa fille, grand sportif et grand organisateur de courses

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

     Bon, j'arrête de me lamenter sur mon sort, c'est la vie tout court.

     Un peu de repos à la cérémonie des podiums ou les Spiridoniennes et Spiridoniens ont été récompensés au challenge du nombre (coupe remise à Nathalie P., puis aux classements cumulés de 5 coureurs par association ou club. Remerciements particuliers à Irène qui m'a offert la coupe qu'elle a méritée, je reconnais que j'ai failli lâcher une petite larme.

     L'apéro a remis tout en place et nous remercions les organisateurs et les bénévoles qui ont permis que les 3 épreuves se déroulent bien.

" TANIA ", le doberman de Nathalie P.

LA TURBIE - 29ème course du Trophée : La course en direct

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog