Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le Blog de GILLOU

le Blog de GILLOU

Récits sportifs, de voyages, photos de sites et de sport, etc ...

Publié le par GILLOU
Publié dans : #l'agonie des courses sur route

      Depuis quelques années nous assistons à l'essor des trails au détriment des courses dites " sur route ".
     En réalité il fut un temps ou toutes les courses étaient englobées dans la catégorie sur " route " même si quelques épreuves se déroulaient entièrement en montagne. Rarement certaines s'appelaient " trail " .

    Puis on ne sait pourquoi de plus en plus de courses se déroulaient en montagne sous l'appellation " Trail ". Ce phénomène prenait de l'ampleur pendant que les courses sur route disparaissaient. Parallèlement les coureurs se séparaient entre pro trail ou non.
     Il me semble que les jeunes étaient pour les trails alors que les V3, V4, V5 qui avaient fait l'expérience se sont cantonnés aux classiques sur route. Pour quelles raisons ? Très probablement que l'âge ne convenait pas aux efforts variés et violents des trails. Personnellement de nombreuses chutes m'ont convaincu d'arrêter ce type d'épreuve

     Enfin le coup de grâce a été donné avec les mesures de sécurité excessives imposées par des autorités tatillonnes.

     Dernier exemple avec l'annulation de la course de Beaulieu sur mer.

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #LINLIN revient de Bretagne : KENAVO
LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

          Salut,

     Depuis des lustres je refusais à visiter la Bretagne malgré la polémique : les Bretons et leurs druides juraient sur leurs dieux qu'il n'y pleuvait jamais, que le soleil brillait plus longtemps que dans le midi et qu'on pouvait se baigner dans l'Atlantique et la Manche grâce à une eau à 30 °. Nous les " genssss " du midi avions une arme redoutable : " il pleut tout le temps en Bretagne ". Point barre ! ! ! Fermez le ban.

     Il y a fort longtemps " ma soeur " est allée en voyage de noces en Bretagne, il a plu un " crachin " sans cesse trois jours et trois nuits. Il se sont barrés et ont rayé de la carte tout ce qui était au dessus de Bordeaux, Montpellier, Avignon, le Var et les Alpes maritimes.

     Le temps est passé, je me suis souvent dit : " Faudrait que j'aille voir comment c'est ce bled, il paraît que c'est très beau. Dommage qu'il y pleut tant que ça ".

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     Et puis un jour mon copain " la Fougasse ", né en Guadeloupe, y ayant longtemps vécu et travaillé, qui avait émigré à St Raphaël a pris un coup de folie. Il est parti en Bretagne, dans les Côtes d'Armor, plus précisément à Plaintel, l'a visitée, et a décidé d'y vivre. Très joli pays qu'il a dit, avec des vrais Bretons, qui mangent des galettes et tout et tout.

     A ce moment ma vie a basculé, il m'a harcelé nuits et jours, dimanches et jours fériés pour que " je monte" là bas, qu'il fait souvent soleil, qu'il ne pleut pas plus qu'ailleurs, que la vie n'est pas chère, et surtout que les Bretons sont supers.

     Un jour que j'étais déprimé après être arrivé dernier à la course diabolique de Contes, j'ai pété les plombs et j'ai pris un billet d'avion par internet pour Rennes du 10 au 17 Juillet. Tant pis, je me suis sacrifié. J'ai quand même pris la polaire et la veste imperméable achetées pour randonner dans le GR 20. Je n'ai pas voulu offenser mes amis en prenant les gants, le bonnet et les bottes.

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     C'est parti pour Rennes où mes amis sont venus me chercher, puis faire 130 kms vers Plaintel, Côtes d'Armor. Le ciel est mezzo mezzo, fait pas froid, mais pas chaud. Le paysage très rural me plait. Beaucoup de maisons individuelles. Mes amis habitent ce qu'on appelle chez nous un pavillon avec jardin et ils possèdent un camping car tout confort.

     Premier jour direction l'île de Bréhat que nous visitons en randonnant sous un ciel couvert. La marée basse découvre la côte, c'est très joli. Beaucoup de touristes. 

     Le lendemain direction la " Côte de granit rose ". Tout le long, que des maisons individuelles en pierre avec un toît d'ardoise très pendu. Souvent des hortensias magnifiques embellissent les lieux. Sur quelques kilomètres nous randonnons sur un sentier en bordure de mer dont les rochers ont une légère teinte rose, c'est magnifique. Je savais que la Bretagne était très jolie ! ! !

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     Le 14 Juillet vers 20h nous nous rendons à Quintin village pour assister à un feu d'artifice très réputé dans la région.
     L'affaire se passe sur un côté d'un petit lac tout en longueur qui permet à des milliers de spectateurs d'être bien placés. Quelques barrières pour bloquer la circulation, pas un seul policier, pas un vigile, personne pour nous empêcher de respirer.

     Le feu d'artifice est digne de ceux des grandes villes, tout le monde est enchanté, la soirée est clôturée par un bal qui envoie des airs modernes et populaires. Il y a autant de jeunes que de quinquagénaires. Pas de bousculade, pas d'emmerdeur, pas de bagarre, pourtant la buvette a du succès.

     La Bretagne est elle une région pas comme les autres. Oui ! ! ! Mon avis a basculé en peu de jours.

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     Mon voyage étant une visite très amicale, je vous ai conté l'essentiel, sauf une petite anecdote qui m'est arrivée le lundi 17 Juillet alors que mes amis m'avaient déposé à l'aéroport de Rennes (à 130 kms) pour mon départ.
     Bisous, merci, Kenavo. A la prochaine.

     Je me dirige à la borne automatique pour retirer ma carte d'embarquement. Pas de carte. Je vais voir la Madame au comptoir d'embarquement en lui présentant ma carte d'identité. Elle m'informe que mon billet prévoit mon départ le 16 Juillet et que nous sommes le 17, donc j'ai loupé mon voyage du 16 et que le billet n'est plus valable. Hein ? Quoi quelle dit la Madame ? ? ? P . . . . c'est vrai il est vraiment daté du 16. Comme un gros con j'ai dû taper le 16 au lieu du 17 comme prévu, je n'ai pas contrôlé mon billet avant de le valider, ni après. Merde, crotte ! ! !

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     Je demande à la Madame de me donner un billet pour aujourd'hui 17. Elle me réponds que ce n'est pas possible, à cet Aéroport il n'y a pas de Bureau d'Air France ni d'autre compagnie qui délivre des billets, il faut téléphoner. Elle me désigne un téléphone dit " de courtoisie ", gratuit. Je bondis dessus car le départ est dans environ une heure. Un répondeur m'avise que l'attente est de 10 minutes environ. Tout en gardant ce téléphone, j'utilise mon téléphone portable pour contacter un autre service qui me dit que l'attente est de 10 minutes. Me voilà avec deux téléphones sur la tronche à attendre environ une demi heure. A mon portable j'ai enfin un employé d'Air France à qui je raconte mes malheurs. Il me réponds que le vol d'aujourd'hui est complet. Je lui demande donc un vol pour demain 18. Il y a grève le 18 qu'il me dit le Monsieur. Bin donnez moi un vol le 19. OK pour le 19, je le paie par carte bleue.

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

     Je téléphone à mes amis qui sont déjà arrivés chez eux. Ils croient que c'est une blague. Finalement il reviennent me chercher à l'aéroport, encore 260 kms aller retour.

     Pendant 2 jours ils m'ont chambré.
     Finalement le 19 ils m'ont de nouveau véhiculé à l'Aéroport, re-encore 260 kms.
     Merci, Kenavo, bisous etc etc.

     Retour avec une escale à Lyon au lieu de direct.

     Résultat, la Bretagne c'est super, même si c'est un con qui la visite.

LINLIN revient de Bretagne : " KENAVO "

Voir les commentaires

Publié le par ama
LINLIN est en forme

LINLIN est en forme

     Je ne vous l'ai pas racontée celle-là !

     Dimanche 18 Juin, me voilà parti à Châteuneuf (de Grasse) afin de participer à la course, dite des " 9 Kms ", car elle mesure 9 Kms autour du village, et toc !

     Me voilà parti vers 15 h00 tranquilou avec la Clio pour une quarantaine de kms.

     Je ne vous ferai pas le détail du panorama, mais me voilà arrivé au grand parking situé à une centaine de mètres de la Mairie où tout se passe : départ et arrivée, inscriptions, podiums et apéro.

     Arrivé à une cinquantaine de mètres, j'ai trouvé bizarre que le petit parking situé juste devant les lieux précités était tout occupé alors que d'habitude il est interdit au stationnement. Puis pas un chat à cet endroit, pas de bénévole, rien, mais alors rien de rien.
     Ca sentait l'esbroufe. J'avais beau me tordre le cou à 360°, rien à l'horizon. Je me suis approché d'une villa  d'où des voix fusaient. Je n'ai pas osé déranger cette réunion et suis reparti.

     Une personne ayant dû me voir en tenue de coureur avec le joli débardeur jaune du Spiridon, m'a rejoint et interpelé en me disant : " vous cherchez la course ? ". Avec mon air innocent et un peu couillon, j'ai donc répondu : " Bin oui " !. Mais Monsieur, elle a eu lieu hier samedi comme d'habitude !.  Ha ouais, OK !

     Effectivement sur mon blog, à la rubrique " COURSE à VENIR ", cette course était affichée depuis des semaines le Samedi 17 Juin.

    Ayant fait 200 mètres pour repartir, j'ai voulu me punir de cette bourde en faisant un petit tour du village en footing , lequel ayant été modifié pour passer de 3 kms à 4,5 kms. Me voilà parti pour un seul tour pour cette dernière mesure. Finalement je n'ai fait que l'ancien tour de 3 Kms. Ayant honte, je suis reparti pour un second tour de 3 kms. Enfin mon orgueil m'a commandé un troisième tour afin de boucler 9 kms (3 fois trois faisant bien 9 Kms) en 1h 24' 25''.
     Enfin j'ai pu arriver premier d'une course et dernier en même temps, ce qui n'est encore jamais arrivé.

     Fier de moi d'avoir accompli ma tâche, je suis reparti.
    Comme quoi, Linlin n'est peut-être pas le Roi des cons, mais je m'en tiens une bonne couche quand même.

 

photo prise à Chateauneuf de Grasse

photo prise à Chateauneuf de Grasse

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog