Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le Blog de GILLOU

le Blog de GILLOU

Récits sportifs, de voyages, photos de sites et de sport, etc ...

Publié le par GILLOU
Publié dans : #LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : Découverte de la Corse
charcuterie à Bocognano
charcuterie à Bocognano
charcuterie à Bocognano
charcuterie à Bocognano

charcuterie à Bocognano

     Je suis tombé amoureux de la Corse au premier voyage vers 1980. Après avoir traversé de Bastia à Porto, je suis remonté à Calvi, puis j'ai découvert '' Ile Rousse '' (Isula Rossa). Plage de sable presque blanc, mer bleue au pied de la montagne à Monticello. Tilt ! ! ! C'était ma terre natale. Des nombreux voyages en Corse, j'ai toujours fait une halte ici.

     Je n'ai pas la prétention de la connaître totalement,  mais je l'ai parcourue en voiture, en avion, deux fois à vélo dont un tour de Corse de Ile Rousse à Calvi, puis Porto, Ajaccio, Bonifacio et Bastia, en auto trop lors d'escapades, en petit train corse, j'ai fait une partie du GR 20 à 70 ans.

     J'adore la mentalité Corse, ils sont polis, serviables, respectables, mais il ne faut pas leur casser les couilles.

     Je me suis répété, j'ai acheté 3 '' Routard '', photographié les mêmes sites comme si je ne les avais jamais vus. Après Ile Rousse j'aime beaucoup '' Cargèse '' où je fréquentai l'Hotel '' Splendid '' (maintenant vendu et probablement détruit). Une vue magique sur le golfe de Sagone jusqu'au capo di Feno, la pointe d'Ajaccio. Etc Etc.

   J'ai traversé l'intérieur, la Castagniccia, la route de Bastia à Ajaccio; La route d'Asco, etc etc.. Les sites préhistoriques au sud ouest, etc etc  La route des Arts.

     J'ai fait 3 fois la course de côte de Ile Rousse jusqu'au '' tennis '' de Monticello et deux autres courses.    

      Il m'est arrivé plusieurs fois, alors que je m'ennuyais, je prenais le '' Corsica ferries ' pour faire un aller retour en 3 ou 4 jours sans prendre la '' Clio ''. 

     Enfin, grâce à la bière Corse j'ai aimé la bière, et une '' Tite bière '' une !

     J'arrête là.

     N'oubliez pas que je suis un amateur.

     Cliquez sur le lien ci-dessous, puis cliquez sur les 3 petits points situés en haut et à droite de la page, puis sur '' DIAPORAMA ''

Ile Rousse
Ile Rousse
Ile Rousse
Ile Rousse

Ile Rousse

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : La Sardaigne en famille jour de l'an 2008
(2) LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : Deux albums de la Sardaigne  jour de l'an 2008
(2) LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : Deux albums de la Sardaigne  jour de l'an 2008

Escapade d'une semaine en Sardaigne, à cheval entre 2007 et 2008.

Spécialité : les peintures des façades des habitations et les crèches de Noël.

Je vous laisse regarder l'album en cliquant sur le lien, comme dab cliquez sur les 3 petits points verticaux situés en haut et à droite de la page, puis sur '' DIAPORAMA ".

(2) LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : Deux albums de la Sardaigne  jour de l'an 2008
(2) LE VOYAGEUR PHOTOGRAPHE AMATEUR : Deux albums de la Sardaigne  jour de l'an 2008

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #ENTRETIEN AVEC Stéphane GIORDANENGO de Sportips.fr
Christophe et Gillou APPOURCHAUX

Christophe et Gillou APPOURCHAUX

"Je veux mourir en courant !" 🚨🚨🚨
Avec 900 courses à son palmarès en 40 ans de pratique, Gilles Appourchaux est une référence de longévité dans les Alpes Maritimes (06). C'est aussi un journaliste amateur passionné loin de pratiquer la langue de bois. Nous l'avons rencontré.
-----------------------------------------------------------
Sportips.fr : "Bonjour Gillou. Dans le milieu de la course à pied Azuréenne, sans être péjoratif, tu fais partie des anciens. Depuis quand cours-tu ?"

🎤🎤🎤 Gilles Appourchaux : "40 ans environ, cela représente plus de 900 courses recensées, plus quelques triathlons et duathlons."

Sportips.fr : "Tu es également connu pour ton célèbre site internet, « le blog de Gillou », petite mine d’or qui permet de trouver des infos, des résultats, des photos… Quand l’as-tu créé et pourquoi ?"

🎤🎤🎤 Gilles Appourchaux : "Cela remonte à il y a une quinzaine d’années. J’avais créé un blog au moment où mon association était le Beaulieu Athlétique Club, pour avoir un lien avec les membres. Quand on gère un blog ou un site, c’est très très ingrat, il ne faut pas attendre des félicitations, des critiques, bonnes ou mauvaises, on a l’impression que tout le monde se fout de ce que tu fais. Et puis, 3 ou 4 fois par an, un coureur inconnu m’aborde en me demandant si je suis ‘’Monsieur Gillou‘’ et il me félicite. Je reconnais que mes lecteurs aiment autant mes comptes rendus tels que ‘’La course en direct‘’ que mes voyages et leurs photos."

Sportips.fr : "Le ton employé dans tes textes est tantôt humoristique, tantôt « cash » et sans langue de bois. N’as-tu pas peur de te faire des ennemis parfois ?"

🎤🎤🎤 Gilles Appourchaux : "J’adore l’humour populaire et je pratique souvent l’autodérision. J’ai horreur de la langue de bois. Mes ennemis, je les connais, je les évite, donc je suis heureux. Tu sais, j'ai fait la guerre d’Algérie, puis 4 ans comme manœuvre sur les marchés, 27 ans de police en tenue et encore 8 ans en tant convoyeur de fonds avec une attaque très grave... donc, les ennemis, les vrais, je les ai vus et côtoyés."

Sportips.fr : "Jadis VTTiste, ton fils Christophe Appourchaux est maintenant un traileur averti. Heureux qu’il ait repris le flambeau ?"

🎤🎤🎤 Gilles Appourchaux : "Oui, surtout qu’il adore les trails, notamment les longues distances. J’ai 2 garçons et depuis toujours je leur ai donné le goût de l’effort ainsi qu’une bonne éducation."

Sportips.fr : "Merci Gillou. Un mot pour finir ?"

🎤🎤🎤 Gilles Appourchaux : "En ce moment, je cours pratiquement tous les jours des petites distances entre 6 et 10 Kms. Souvent, quand on me pose la question sur mon âge, je réponds toujours que j’adore la course à pied et que j’aimerai mourir en courant plutôt qu’à l’hôpital, et puis j’ai encore beaucoup de voyages à faire."

Propos recueillis par Stéphane Giordanengo, correspondant du 06.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures, courts-métrages et plein air, texte qui dit ’J'ai fait la 1567 guerre d'Algérie et 27 ans de police, alors mes ennemis dans le running... SPORTIPS Claude Eyraud les photos’
 

 

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #CHINE : du 15 Novembre au 7 Décembre 2013

Voir les commentaires

Cliquez sur le lien ci-dessous, puis cliquez sur les 3 petits points situés en haut et à droite de la page, puis cliquez sur '' DIAPORAMA ''.

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #NOSTALGIE - AUSTRALIE 1er des 4 voyages du 26Septembre au 14 Octobre 2012
VAN - Grid
VAN - Grid
VAN - Grid

VAN - Grid

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

NOSTALGIE : AUSTRALIE (1er voyage seul)

 

72 JOURS PLEIN POT SUR LE CONTINENT

 

A peine ai je fermé la porte de mon petit appart’ que je suis déjà là-bas. L’aéroport, l’avion de la Cie Emirates, survol de l’Italie, le moyen Orient, escale à Dubaï, départ pour Singapour, escale, puis direct Melbourne Australie, soit 18 heures minimum si je me souviens bien. Prise en charge du Van : un évier avec un filet d’eau et le pompage d’une main. Pas de frigo, glacière mais des sacs de 5 Kgs en vente de partout, obligé d’acheter un réchaud à gaz en remplacement de celui fourni, la climatisation à l’avant de la cabine seulement, consommation 14 litres aux 10 Kms. Un Van Mitsubishi increvable. Le Routard, la carte, c’est parti.

EMEU - genre de petit melon - mirage sur la route
EMEU - genre de petit melon - mirage sur la route
EMEU - genre de petit melon - mirage sur la route

EMEU - genre de petit melon - mirage sur la route

Ayant mal étudié mon parcours, je file comme un bourin jusqu’à Adélaïde, je loupe le Great océan road une route magnifique en bordure de l’océan indien. Après avoir mangé une pizza, arrêt dodo sur un parking.
      Départ vers Port Augusta la porte du désert  où je m’arrête à un petit Park, je fais connaissance avec la chaleur, la sécheresse et un petit émeu qui avait une patte blessée. Direction le Nord, au crépuscule, avant Woomera, un Kangourou, le premier que je vois, bondit comme un diable pour traverser la route. Pas le temps de faire quoi que ce soit, il heurte l’avant gauche du van. Je m’arrête pour le voir, il était couché dans le fossé, ne pouvant pas se relever pour s’enfuir. Qui a vu un animal sauvage dans l’impossibilité de se déplacer, sait qu’il est la proie des prédateurs qui le dévore vivant, c’est à dire une mort horrible.

Cooper Pedy resto souterrain - Bush - désert de sel
Cooper Pedy resto souterrain - Bush - désert de sel
Cooper Pedy resto souterrain - Bush - désert de sel

Cooper Pedy resto souterrain - Bush - désert de sel

J’ai fait ce qu’il fallait dans ce cas, l’achever avec une grosse pierre. Âmes sensibles abstenez vous de critique, surtout si vous n’avez jamais vu la mort de très près.

De nuit toujours, un peu plus loin, un oiseau heurte mon pare brise, je vais le voir sur la route, il reprend ses esprits et s'envole. Je loupe de près un lapin blessé, je le laisse dans le fossé, il semble pouvoir repartir.

Juste après, arrêt à Woomera pour manger et dormir. Le lendemain direction Coober Pedy où de très nombreux puits sont creusés afin de trouver des ‘’ opales ‘’.

Cooper Pedy -
Cooper Pedy -
Cooper Pedy -

Cooper Pedy -

Ville pas jolie où la chaleur vous écrase. Un hôtel resto est creusé à même la colline, j’y rencontre deux asiatiques que j’avais vues quelque part. Des vestiges de véhicules ayant servi aux tournages de films tels MAD MAX III, GROUND ZERO, etc

500 Kms après,  bifurcation à gauche vers le Park Uluru et Kata Tjuta, les sites mondialement connus de couleur ocre.

Toujours vers le nord, Alice Springs à gauche, Glen Helen gorge. Je fais une randonnée dans une gorge presque asséchée. Je suis seul au monde.

Les photos parlent d’elles même

 

A suivre . . .

 

EMEU : oiseau du genre autruche

GRID : passage souterrain permettant aux petits animaux de traverser la route

 

KATA TJUTA - Kings canyon - ULURU
KATA TJUTA - Kings canyon - ULURU
KATA TJUTA - Kings canyon - ULURU

KATA TJUTA - Kings canyon - ULURU

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites
Photos insolites

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #SARDAIGNE - Escapade du 29 Décembre 2007 au 5 Janvier 2008

Cliquez sur le lien ci-dessous, puis cliquez sur les 3 petits points situés en haut et à droite de la page, puis cliquez sur '' DIAPORAMA ''.

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
THEATRE ET TEMPLE  DE SEGESTA
THEATRE ET TEMPLE  DE SEGESTA

THEATRE ET TEMPLE DE SEGESTA

Agrigento
Agrigento

Agrigento

    Le 30 Août 8h30 petit déjeuner Pantagruélique, je demande du lait avec du café, j’ai un gros bol, petits gâteaux secs, tranches de pain, confiture, un croissant et une assiette de fruits musclée. En une demi heure je fait honneur à ce repas et quitte les lieux pour me rendre au site de Segesta.

     Deux endroits à visiter, un théâtre et un temple, tous deux en excellent état, le théâtre se trouve sur une colline, la route qui y mène est plutôt un Km vertical. Je fais le fanfaron, tout seul à pied, au bout des 2/3 un bus salvateur me prend en charge pour 1 €, il y a un Français tout seul. Un manque de signalisation nous oblige à tournicoter pour trouver le théâtre. Magnifique et bien conservé, de même que le temple magnifique qui nous attend près de l’entrée. Ce dernier est visible sur les cartes postales vendues en Sicile.

     Bien entendu, l’appareil photos ronfle dans tous les sens. Ne pas oublier chapeaux et casquettes. Finie la visite.

     

     Je décide de rejoindre la mer par l’autoroute jusqu’à Nazara del Vallo (4) et de longer la Méditerranée jusqu’à Siracusa (11). Entre temps je m’arrête  une bonne heure pour manger à Sciacca (5). Puis continuation comme prévu et arrêt à Agrigento (7), grande cité autour de la ‘’ Vallée des temples ‘’ pour trouver un hôtel à prix modeste, je descend à San Leone (6) qui est plutôt le bord de mer de la ville précitée. Une place de parking  gratos pour la Clio à 20 mètres de la mer, autant pour un hôtel B & B, pas cher ‘’ mon fils ‘’, 50 €. Un snack avec vue mer : un Panini, une bière costaude, et une grosse glace. Après ça une promenade en zone piétonne, mer Méditerranée, et Italiennes très très ‘’ biennes ‘’.

     

  

Agrigento
Agrigento
Agrigento

Agrigento

     Le 31 Août après le petit déjeuner j’explique à la Clio que nous retournons à Agrigento (7), elle est d’accord. Direction le parking adéquat de la Vallée des temples, billet, taxi qui nous mène à 2 Kms à l’entrée, pas cher.

     Pour commencer un temple un peu fatigué par les siècles, puis un autre qui a résisté au temps, des fours, des machins, des trucs, des colonnades, des piscines et des constructions récentes afin de nous expliquer comment étaient transportées, hissées toutes ces pièces énormes.

     Je ne me lasse pas de voir ce que nos ancêtres étaient capables de faire.

     Au bout de 2 Kms une sortie permettait de joindre nos voitures, j’en ai profité pour acheter un plan de la Sicile qui me servira.

     

     Départ vers Siracusa, j’ai dû m’arrêter à Licata ou Gela (8) pour manger.
     Puis j’enfile Vittoria, Comiso, Monica (9) et Rosolini (10) où j’ai pris l’autoroute jusqu’à Siracusa (11) où j’ai facilement trouvé un Hôtel qui m’a recommandé un resto à 20 mètres. J’ai été étonné par des tartines à l’huile d’olive salée , comme dans ma jeunesse, et je ne sais quoi en guise d’amuse gueule, puis des spaghettis aux moules et autres choses. Le patron m’a appris comment manger les pâtes avec une cuiller et une fourchette, je sais tout maintenant.

     A demain.

     Ci-dessous le lien pour l'album photos

AGRIGENTO
AGRIGENTO
AGRIGENTO

AGRIGENTO

Voir les commentaires

Publié le par GILLOU
Publié dans : #ITALIE Sicile - Escapade du 29 Août au 4 Septembre 2019

Cliquez sur les images pour les agrandir.

SICILE OUEST
SICILE OUEST

SICILE OUEST

L'HÔTEL RESTAURANT, le  '' MILLEPILI ''
L'HÔTEL RESTAURANT, le  '' MILLEPILI ''

L'HÔTEL RESTAURANT, le '' MILLEPILI ''

                 

    

     Encore une envie d’aller voir quelque part.

     La Société ‘’ Corsica ferries ‘’ a créé récemment une liaison Toulon  - Trapani à l’ouest de la Sicile (1).
     J’achète au dernier moment le ‘’ Routard ‘’ que je feuillette pendant le voyage du 28 Août 18 h au lendemain 13h. Pas eu l’idée d’acheter un plan.

     Premier jour :

     De Trapani (1) par autoroute (de couleur verte) à Segesta(2) le site est à 35 kms environ.

     Le temps de débarquer, etc etc j’ai jugé bon d’aller à la recherche d’un hôtel pas trop loin. Justement j’ai eu l’idée de passer devant ce site où j’ai questionné 2 employés qui m’ont expliqué qu’il n’y avait qu’un hôtel resto le ’’ MILLEPINI ‘’ à ‘’ Calatafimi - Segesta (3) ‘’ 5 ou 6 kms plus loin.

VUES DEPUIS L'HÔTEL
VUES DEPUIS L'HÔTEL

VUES DEPUIS L'HÔTEL

    Je savais presque tout, je mets lentement le turbo. L’hôtel est sur un promontoire dans une voie sans issue. Une bâtisse ancienne mais très bien entretenue, parking privé. 35 € petit dej’ compris. Chambre extra au 1er étage, balcon avec vue à 180° sur la campagne, la petite ville et même la Clio.

     WI-FI et bidet pour le même prix. Hélas comme j’avais mon ordi portable il me demandait les mots de passe et tout et tout. Je n’ai pas pu ouvrir ‘’ Over blog ’’ qui me permettait d’écrire au fur et à mesure les articles.

      Il me restait le temps de faire un petit entraînement d’1 heure dans ces collines

      20 h c’est déjà l’épreuve du repas : côte de porc panée avec des pâtes d’enfer, j’avais un préjugé pour les pâtes, il a disparu, salade, 1/2 litre rouge frais (comme je l’aime). Dessert, une assiette de fruits : figues normales et figues de barbarie,  raisin vert et noir, 2 petites poires jaunes.

     Un peu bourré, je me suis couché à 22H, pile poil.

VUES DEPUIS CALATAFIMI
VUES DEPUIS CALATAFIMI

VUES DEPUIS CALATAFIMI

Demain, prochain épisode, je vous donnerai le lien pour visionner toutes les photos du séjour.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog