Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le Blog de GILLOU

le Blog de GILLOU

Récits sportifs, de voyages, photos de sites et de sport, etc ...

Articles avec #la turbie - pas facile du tout : vendredi 11 septembre 2020 catégorie

Publié le par GILLOU
Publié dans : #LA TURBIE - pas facile du tout : Vendredi 11 Septembre 2020
LA TURBIE - la course en direct : Vendredi 11 Septembre 2020

     Le vendredi, jour du poisson, on prend l'habitude, 5 retraités partis à l'aventure  à La Turbie, dans la Clio qui nous trouve une place de stationnement vite fait bien fait.
     Un peu fatigué depuis 3 jours, je décide de les accompagner jusqu'au début de la piste qui les mènera au Fort de la Revère. Puis longue descente jusqu'au croisement de la route d'Eze, virage à gauche pour le retour à la Turbie.. Tout le monde connait ce parcours.
    Personnellement je me contente de prendre la route de la grande corniche vers Nice afin de les rejoindre au bas de la route menant au Fort.
     De mon côté je ferai au maximum 9 Kms en aller-retour. Le paysage est magnifique, le village de La Turbie et son Trophée, la tête de chien, la mer immense, le cap Ferrat.
     Les monta cala ne sont pas violents. Arrivé au carrefour de Eze, j'entame la montée qui mène au Fort de la Revère pour être à la rencontre des '' 4 '' Mousquetaires. En réalité ils on mis la misère à Josiane qui couinait dans la descente. Je me joins à eux pour le retour. Georges, ne nous a pas attendu.

LA TURBIE - la course en direct : Vendredi 11 Septembre 2020

     Jean-Louis a voulu faire le beau en restant en dernière position. Nous étions sur le côté droit tranquillou. Le sus nommé passait subitement sur le côté gauche de la route en mettant le turbo. Mais il ne nous a pas impressionnés. J'ai mis le super turbo, histoire de le remettre à sa place et de le calmer. A plusieurs essais, je lui ai montré qui c'était le cake à ce petit jeu.
     Nous avons joué un peu aux touristes en nous arrêtant prendre des photos.

     Enfin à l'arrivée à la Turbie, dans l'ultime montée, Jean-Louis a insisté en piquant des crises de sprint, hélas, en fait, il n'a pu que gigoter avec ses bourrelés graisseux au tafanar. Il est vrai que j'ai jubilé de ses malheurs.

     Quelques gouttes d'eau nous ont rafraichi, pas plus.

     Direction le resto où nous avons dégusté les excellents ravioli aux courgettes arrosés de bibines. S'en est suivi une tartelette et café.

     Très bonne sortie.

     Allez, la Clio nous attends.

     Distance parcourue du quatuor : 14,700 Kms

                                                      Gillou :     11 Kms

LA TURBIE - la course en direct : Vendredi 11 Septembre 2020

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog